Reportage

Marianne au labo  : dans 10  % des cas, des mutations génétiques sont à l'origine de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) , une maladie dégénérative mortelle qui paralyse les muscles du corps. Pour mieux comprendre comment ces gènes fonctionnent, les chercheurs utilisent le poisson-zèbre comme modèle. Le but ? Insérer des gènes humains chez le poisson pour observer les symptômes de la maladie et tenter de trouver des remèdes.

Émission complète

Dans cette émission