Reportage

08 décembre 2017

Conduire avec la « gueule de bois » : que dit la science?

Grâce à une combinaison, Rabii ressent les effets de la gueule de bois sans avoir bu une seule goutte d'alcool. Coordination déficiente, faible concentration, hypersensibilité aux sons et à la lumière, rien ne lui sera épargné. Tout ceci pendant qu'une chercheuse de Montréal lui explique l'origine des symptômes. Même sans alcool dans le sang au lendemain d'une fête bien arrosée, Rabii réalise que la gueule de bois peut affecter la conduite.

Émission complète

Dans cette émission