Reportage

12 janvier 2018

Mettre K. O les maladies nosocomiales

Un chercheur de l'Université McGill a trouvé un moyen de percer l'enveloppe protectrice (le biofilm) des champignons responsables de maladies nosocomiales, ces infections qu'on peut attraper à l'hôpital. Cette enveloppe protectrice c'est un biofilm. Pour ça, le chercheur a utilisé des enzymes naturellement produites par le champignon pour couper les éléments qui constituent son enveloppe. Le champignon alors sans défense se laisse facilement attaquer par les médicaments antifongiques.

Pour en savoir plus >>

Émission complète

Dans cette émission